LAVACHERY Frédéric

LAVACHERY FrédéricCatégorie : Tranche de vie

Né en Belgique en 1946, habitant depuis 14 ans le village montagnard de Chaudeyrolles, face au mont Mézenc, en Haute-Loire, Frédéric Lavachery explore les zones inconnues de la vie d’Haroun Tazieff, « Garouk », ce père qui l’éleva quelques années sans jamais le reconnaître, dans une biographie parue à l’occasion du centenaire de sa naissance, le 11 mai 1914.

Lavachery résume son approche, qui se lit, se vit comme un roman policier : « En écrivant cette biographie, j’ai exploré un fait qui concerne tout le monde – l’histoire des sciences de la Terre est faussée parce que l’institution française des sciences de la Terre a placé un tabou sur Tazieff – pour « fouiller » un fait qui ne concerne que moi, et mes proches – le tabou de ma naissance. »

Crédit photo : crédit photo Marie-Hélène Mouysset.

Un volcan nommé Haroun Tazieff, éditons de l’Archipel, Paris, avril 2014.Un volcan nommé Haroun Tarieff, de Frédéric LAVACHERY

Un volcan nommé Haroun Tazieff nous invite à un voyage au cœur du continent Tazieff, cet homme au destin exceptionnel, pionnier de l’exploration des cratères en feu, de l’observation directe du mouvement des plaques tectoniques et de la sauvegarde de l’environnement.

Passionné comme lui, Frédéric Lavachery ouvre un champ de recherches en situant Haroun Tazieff au cœur de son siècle et de ses enjeux, de la montée du fascisme et du nazisme à la guerre froide, en passant par la Résistance, la question atomique et leurs rapports avec la science.

Invité à donner des conférences à travers le pays, Frédéric Lavachery, illustre chaque fois différemment les innombrables facettes de cette saga Tazieff, qu’il s’agisse par exemple du drame du gouffre de la Pierre-Saint-Martin et de ses conséquences pour la volcanologie contemporaine (l’exploration des entrailles du globe, froides ou infernales, lie à jamais le gouffre mythique des Pyrénées basco-béarnaises au Niragongo, volcan redoutable du Kivu, à l’est du Congo), d’épisodes inconnus de la Résistance où se croisent réseaux de Londres et de Moscou ou bien encore de nos lointains ancêtres, les Cro-Magnons, ces Aurignaciens qui, comme les Neandertaliens avec lesquels ils ont cohabité de cinq à quinze mille ans, ont été les témoins des dernières éruptions volcaniques de l’Hexagone et ont orné de fresques superbes les grottes de l’Ardèche aux Pyrénées. N’étaient-ils pas, ces nomades grands arpenteurs de l’Europe, les inventeurs de la prévention des risques majeurs dont Tazieff a mis en place les fondements dans le monde contemporain ? A chaque l’issue de chaque conférence, le public vient le trouver pour lui faire part d’anecdotes ou de témoignages de rencontres avec cet Haroun Tazieff dont la popularité reste intacte.

Au Salon du Livre de Royat Chamalières, Frédéric Lavachery répondra à toutes les questions, y compris celle qui font toujours polémique, le personnage Tazieff ayant marqué deux générations par son incomparable franc-parler et sa fougue à dénoncer toutes les corruptions.

Frédéric Lavachery est présent au salon du livre le samedi et le dimanche.

Il participera dimanche à 10h15 à « Une famille en héritage », avec D. Marny et A. Butor, débat animé par Danièle Gilbert.